Publié dans bouger

Wissembourg (67)

Wissembourg (67)
Wissembourg (67)

Bas Rhin

Site : 514 km de Paris et 35 km au Nord de Haguenau

OT : 67160 Wissembourg

www.wissembourg.fr

 

Seuls les remparts témoignent des batailles qui s’y déroulèrent. Le crédo de Wissembourg est inscrit sur la façade de l’hôtel de ville : “sous le règne de Louis XV, je me suis relevé d’anciennes cendres.” Cet élégant bâtiment en grès rose résume le destin tragique de cette ville jusqu’au XVIIe siècle. L’église gothique Saint-Pierre et Saint-Paul est presque aussi grande que la cathédrale de Strasbourg. Son clocher beffroi est un vestige de l’ancienne église romane. A l’intérieur, la pièce maîtresse du mobilier est sans conteste ce lustre couronne de 6 mètres de diamètre, copie de celui de 1070, qu’on appelait la “Couronne de Wissembourg”, alors respectée dans tout le royaume de France et le Saint Empire romain germanique. Autre sujet d’étonnement, l’extraordinaire fresque du XIVe siècle représentant un saint Christophe, de 11 mètres de haut, tenant l’Enfant Jésus.

La promenade dans la vieille ville réserve encore bien des surprises. C’est la première fois que vous voyez un édifice de ce genre : un immense toit rayé d’auvents avec lucarnes ouvrant sur des balcons, la maison du Sel. L’église Saint Jean, bien que restaurée au XVe siècle, a conservé son clocher roman. En 1684, elle devient un simultaneum, son chœur fut réservé aux catholiques et sa nef aux protestants. En 1725, on y annonça les fiançailles de Louis XV et Marie Leczcinzynska, fille du roi déchu Stanislas de Pologne, qui avait trouvé refuge dans la ville cinq ans plus tôt. En 1806, Napoléon la rendit au culte protestant. Les quais de la Lauter sont bordés de belles demeures aux porches en grès rose et aux portes sculptées surmontées de fresques. Les oriels sont à pans coupés ciselés comme des bijoux. Des passerelles fleuries enjambent la rivière et offrent une vue pittoresque sur le quartier Schlupf qui dit la richesse de ceux qui l’habitèrent.

source les 1000 lieux qu'il faut avoir vus en France de frédérick Dersal

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.