Publié dans bouger

Sète (34)

Sète (34)
Sète (34)

Hérault

 

Sète

 

site : 793 km de Paris et 38 km au Sud Ouest de Montpellier

OT : 34200 Sète www.ot-sete.fr

Accès : TGV

Le grand Hôtel : www.legrandhotelsete.com

MIAM : www.miam.org

saison : juillet – août pour les joutes nautiques, printemps pour visiter la ville au calme.

 

Perle scintillant à fleur d’eau, entre la mer et l’étang de Thau, Sète ne tient au continent que par un fil. On la surnomme « l’île bleue » ou  » l’île singulière ».

Son originalité saute aux yeux, d’autant qu’elle veille à ses particularismes. Sète ou Cette ? Déjà évoquée par le savant grec Ptolémée, la cité n’a pris son nom officiel qu’en 1928 ! Attendez-vous à quelques malices de sa part.

En son cœur, la colline des Pierres blanches, étonnant jardin public, et sa table d’orientation permettent d’admirer le site…. Sauf qu’un bouquet de pins en occulte la vue ! Le mont Saint-Clair vous plaira davantage, Sète est un grand port de pêche et de commerce, le deuxième de la côte après Marseille. Gare au labyrinthe des docks. En revanche, ne manquez pas le retour des chalutiers escortés par les mouettes et, en semaine, la vente à la criée. Ensuite, cap vers la vieille ville et son réseau de ponts et de canaux. Un air vénitien auquel fait pendant le « petit Naples », haut quartier jadis habité par des pêcheurs amalfitains. Le canal royal, ses bistrots et ses façades aux tons pastel sont la vitrine de Sète, un euphorisant promenoir urbain et maritime.

En Août, s’y déroulent depuis trois siècles les joutes nautiques de la Saint-Louis. Réservez une chambre avec balcon au Grand Hôtel pour être aux premières loges. Le cimetière marin, chanté par le poète Paul Valéry, contient sa tombe, mais l’autre aède sétois, Georges Brassens, repose quant à lui au cimetière Le Py.

Pour finir, entrez dans le Musée international des arts modestes, le MIAM (sic), conçu par un artiste peintre de la cité, Hervé di Rosa. Un capharnaüm où s’exposent nos fonds de tiroir, objets de pacotille qui sont les reliques du quotidien. L’ultime clin d’œil de Sète à ses visiteurs.

Sète (34)
Grand hôtel de Sète crédit photo
Sète (34)
MIAM crédit photo
source : les 1000 lieux qu'il faut avoir vus en France de frédérick gersal

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.