Publié dans bouger

Pornic (44)

Pornic (44)
Pornic (44)

Loire Atlantique

 

Pornic

 

Site : 434 km de Paris et 28 km au sud de Saint Nazaire

OT : 44210 Pornic www.ot-pornic.fr

saison : les sentiers des douaniers de la Côte de Jade puis le chemin côtier jusqu’à la pointe de Noëveillard , offrent des promenades magnifiques par beau temps ou à la tombée du jour.

 

C’est à l’embouchure du canal de Haute-Perche que s’est jadis installée une importante place forte bretonne. Baigné par les eaux de l’Atlantique, ce petit port est situé sur la côte de Jade, qui doit son nom à la couleur d’un vert laiteux qui se forme grâce au mélange des flots de la Loire venant se déverser dans la “mer océane”. Face à l’île de Noirmoutier avec laquelle elle a beaucoup commencé, la petite ville de Pornic, semble veiller sur la baie de bourgneuf. Elle appartenait au territoire de la Bretagne, comme le prouve le château d’Alain Barbetorte, élu duc des Bretons après avoir refoulé plusieurs vagues successives d’envahisseurs vikings au Xe siècle. 

Plus tard, ce château de Pornic, fut, pendant un temps une résidence appartenant au diabolique Gilles de Rais ! C’est à partir du XVIe siècle que la ville a commencé à s’étendre au -delà des remparts. Mais elle est véritablement devenue un lieu de séjour et de villégiature à partir du XIXe siècle lorsque la source ferrugineuse de Malmy commença à attirer les premiers curistes venant soigner des soucis gastriques tout en se détendant au casino ! La douleur et le charme de ce petit port firent venir les premiers touristes qui affluèrent avec l’arrivée du chemin de fer, en 1875. Hôtels, villas et casinos se sont multipliés et les bains de mer ont supplanté petit à petit le thermalisme. A Pornic, les balades ne manquent pas autour du château médiéval datant du XVe siècle, restauré par Viollet le Duc, mais aussi près du manoir de la Touche du XVIe siècle où jules Michelet venait se reposer ou encore sur les merveilleuses plages de sable fin !

source : les 1000 lieux qu'il faut avoir vus en France de Frédérick Gersal

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.