Publié dans bouger

Petit palais et Grand palais (75)

Petit palais et Grand palais (75)
Petit palais Paris (75) crédit photo
Gunnar Klack
Petit palais et Grand palais (75)
Le grand palais Paris (75) crédit photo Eric Pouhier

Paris

 

Site : 8ème arrondissement

Accès : métro Champs-Elysées-Clemenceau

Galeries nationales du grand palais  : 1 avenue du général Eisenhower www.grandpalais.fr

Petit palais : avenue Winston-Churchill www.petitpalais.paris.fr

Saison : le Petit Palais est fermé le lundi, le Grand Palais, le mardi

 

Authentiques prouesses architecturales surgies en moins de trois ans, le Petit et le Grand Palais ont été édifiés, en même temps que le magnifique pont Alexandre-III, pour l’Exposition universelle de 1900. Situés de part et d’autre de l’avenue Winston-churchill, non loin des berges de la Seine, ils demeurent, un siècle plus tard, un des hauts lieux de la vie artistique parisienne. Alliance heureuse de la pierre, du fer et du verre, le Grand Palais en impose avec sa grande halle coiffée d’une superbe charpente métallique et d’une verrière. Dévolu aux arts et à l’industrie, il abrita des expositions très diverses dont certaines étaient très attendues du grand public, tels le Salon de l’auto ou le Salon des arts ménagers. Mais, de prestigieuses expositions temporaires, dans la veine de celle de 1900, « grande rétrospective de l’art français », ont toujours vu le jour. Longtemps fermé pour travaux de restauration, le Grand Palais a retrouvé ses activités, défilés de haute couture et foires internationales d’art contemporain, FIAC, Force de l’art et la Monumenta.

De l’autre côté de l’avenue, le Petit Palais a aussi été somptueusement rénové dans les années 2000. Les chefs d’œuvre sont si nombreux que l’on pourrait presque parler de mini-Louvre. Il n’est que de citer La vallée des larmes, de Gustave Doré. Le sommeil, de Gustave Courbet ou Portrait d’Ambroise Vollard, de Cézanne. Au rez-de-chaussée, le Moyen Age occidental est un vrai éblouissement, de sublimes tanagras sont présentés dans une muséographie très réussie, et que dire de l’autoportrait du Rembrandt en costume oriental, il fascine ! Parallèlement à ces merveilles de nombreuses expositions temporaires invitent à une relecture des principales civilisations. Un charmant jardin intérieur offre une pause agréable.

 

source : les 1000 lieux qu'il faut avoir vus en France de frédérick gersal

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.