Publié dans conseil

Percer

Percer
Percer

Bien choisir sa perceuse :

La perceuse est l’outil indispensable du bricoleur. Elle va vous permettre de réaliser différents travaux : percer différents types de matériaux bien sûr, mais aussi, poncer, fraiser, brosser….

Il existe deux grandes familles de perceuses :

Filaire :

Elle s’alimente en 230 V et est polyvalente et souvent plus puissante que sa cousine sans fil mais généralement plus lourde.

Certains modèles peuvent comporter une fonction percussion qui permet de l’utiliser sur des matériaux durs, comme la pierre ou les parpaings.

Electroportatif (sans fil) :

Elle fonctionne sur batterie et est très maniable mais son temps d’utilisation dépend de l’autonomie de la batterie.

La plupart des modèles permettent souvent de percer et de visser. Un bouton vous permet de changer le sens de la rotation pour dévisser.

Les principaux critères pour choisir votre perceuse :

  • sa capacité de perçage, c’est-à-dire le diamètre maximum de perçage.
  • sa puissance
  • le couple qui va conditionner la force de serrage de la perceuse
  • la vitesse maximale, plus elle est grande, plus le travail dans les matériaux durs sera facile.
  • Dans le cas des perceuses sans fil, pensez aussi à vérifier son autonomie et le temps de charge de la batterie.
  • ses fonctionnalités et accessoires : vissage/dévissage, percussion, réglage de couple, régulateur de vitesse, mandrin auto serrant, débrayage de sécurité, livraison d’une seconde batterie dans le cas de perceuses sans fil, etc.
  • sa prise en main qui va dépendre notamment de son poids, de son design

Bien l’utiliser :

  • bien se protéger, notamment les mains avec des gants.
  • choisir un foret adapté (voir dans l’article plus loin)
  • desserrer le mandrin : insérez le foret le plus profondément possible et resserrez-le bien fort.
  • Brancher la perceuse et vérifier que vous êtes en mode perçage.
  • Régler la vitesse : commencez par une vitesse moyenne pour le bois, lente pour le métal et adaptez si nécessaire.
  • placer la perceuse dans l’axe du trou à effectuer et percer lentement avant d’accélérer sans forcer.

Les différents types de mèches et forets :

Il existe de nombreux types de forets en fonction des matériaux à percer.

  • les mèches hélicoïdales : adaptées pour le bois, elles permettent de dégager les copeaux pendant la coupe.
  • les mèches plates : particulièrement utiles pour des trous de grande largeur ( à partir de 13 mm généralement) et les trous borgnes de faible épaisseur.
  • les forets à métaux
  • les mèches à maçonnerie, à utiliser avec une perceuse à percussion.
  • les mèches au carbure de tungstène, pour le verre ou les matériaux fragiles.

Vous pouvez aussi adapter sur votre perceuse d’autres types d’accessoires, comme :

  • une fraise qui va vous permettre de percer la matière de façon conique sur la profondeur du trou et ainsi de faire affleurer la tête de vis.
  • une scie cloche ou scie trépan, qui permet de réaliser des trous de larges diamètres.
  • une rallonge, utile pour percer le bois sur une grande profondeur.
  • une roue de ponçage ou une brosse, pour poncer, nettoyer, lustrer ou polir sur une surface.

Choisir le bon foret :

Il existe de nombreux types de forets en fonction des matériaux à percer.

  • adapter le type de mèche au matériau à percer (bois, métal, béton, etc).
  • choisir le bon diamètre et la bonne longueur. En règle générale, le diamètre de la mèche à utiliser est le même que le diamètre des chevilles que vous souhaitez poser.
  • pour pré-percer le bois et insérer une vis, utilisez une mèche égale au diamètre du corps de la vis sans la rainures (la taille de foret sera donc inférieure à celui du numéro inscrit sur la boîte de vis).

Astuces de perçage (percer bien droit, en profondeur, percer en biais)

Voici quelques astuces bien utiles :

  • percer parfaitement droit : utilisez un guide de perçage ou fixez ensemble deux morceaux de bois à angle droit et utilisez l’angle comme guide pour la mèche.
  • percer horizontalement : récupérez un petit niveau à bulle et collez-le horizontalement sur la perceuse.
  • percer à la bonne profondeur : enroulez un morceau de ruban adhésif sur la mèche, en comptant la longueur de la cheville + 0.5 cm. Arrêtez de percer quand vous arrivez à la hauteur du ruban.
  • obtenir une découpe nette dans le bois : pour éviter d’endommager la surface inférieure du bois à percer, utilisez une chute de bois martyr. Fixez-la fermement contre la surface inférieure à l’aide de serre-joints avant de percer.
  • percer en biais : utilisez un guide de perçage orientable ou à défaut, une cale en bois de l’angle souhaité. Commencez par percer quelques millimètres droit avant de percer en biais pour que votre foret ne glisse pas.
  • percer le métal : avant de percer, marquez l’endroit à percer avec un poinçon de façon à créer une légère dépression. Si le métal est épais, arrêtez la perceuse de temps en temps et versez de l’huile de coupe sur le foret.
  • visser sans éclater le bois : pré-percez les trous avant de visser.
source : simplissime le livre de déco / diy le + facile du monde - leroy merlin - hachette loisirs

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.