Publié dans déco

Peindre en couleurs

  • couteaux à enduire de 8 à 20
  • tournevis plat
  • cutter
  • brosses
  • rouleaux
  • récipient à peinture
  • grille d’essorage
  • abrasif (papier de verre) 120 à 180
  • Enduit à l’eau en poudre ou en pâte
  • diluant (en cas de peinture glycéro)
  • enduit mixte

Peindre…. en couleurs

Trop souvent, les propriétaires qui se lancent dans des travaux de peinture choisissent une teinte “neutre” variant du blanc cassé en passant par la coquille d’œuf, avec quelques aventureuses incursions dans les gris très pâles. La frilosité, la peur de se tromper et des couleurs fortes en général, transforment souvent les maisons françaises en lieux sans saveur ! Optez pour la couleur, cherchez et essayez, vous serez surpris de découvrir de découvrir combien une pièce à la tonalité forte peut changer votre perception des lieux.

Peindre en couleurs

Faire son choix sans se presser

Faites toujours des essais, et observez par vous-même combien les teintes peuvent changer selon les heures du jour et la lumière, mais aussi selon votre humeur et les saisons ! Comme on ne repeint pas une pièce tous les mois….. ne vous précipitez pas, et prenez le temps de bien analyser votre choix

Peindre en couleurs

Combien de litres de peinture faut-il?

 

Déterminez d’abord la surface à peindre :

  • multipliez la longueur du mur à peindre par sa hauteur pour obtenir la surface totale ;
  • multipliez la largeur par la hauteur des fenêtres et des portes. Vous obtenez la surface qui ne doit pas être peinte et que vous déduirez de la surface totale.

Si vous devez peindre toute votre pièce, calculez le périmètre de celle-ci en additionnant les longueurs de tous les murs, puis multipliez par leur hauteur. Le rendement est indiqué sur la boite de peinture ou la documentation du fabricant. Il varie en fonction de la qualité de la peinture et du nombre de couchez désirées (exemple : pour une couche seule, 10 M2/l ; pour deux couches, 14 M2/l. Donc 1 litre pour 10 M2 en une couche, et 1,42 litre pour deux couches).

 

Peindre en couleurs

Les dernières normes

Soucieux de l’environnement, le parlement européen a voté dernièrement une législation plus contraignante pour les fabricants de peintures, qui doivent aux échéances de 2007 et 2010 réduire de manière drastique les taux de solvants dans leurs produits. Alors lisez les étiquettes et optez pour les peintures sans aucun solvant !

Peindre en couleurs

Le conseil du pro

Les couleurs utilisées et les différents effets produits par la peinture modifient fondamentalement la perception visuelle de la pièce. Ainsi, n’oubliez pas que :

  • Si les teintes claires agrandissent l’espace, les couleurs foncées le réduisent.
  • Lorsqu’un plafond est trop bas, une peinture claire réduira l’impression d’écrasement.
  • En revanche, s’il est trop haut, choisissez une nuance foncée.
  • Si votre couloir est trop long, appliquez une peinture foncée sur le mur du fond et une peinture claire sur les murs des côtés.
  • Les rouges, oranges, jaunes…. sont chauds et dynamiques.
  • Les bleus, verts, gris… sont froids et reposants.
  • L’aspect brillant fait paraître la pièce plus grand et moderne.
  • Une finition satinée est plus classique et chaleureuse.
  • L’aspect mat apporte tradition et sobriété et atténue les irrégularités des murs.
Source : déco maison france loisirs.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.