Publié dans déco

Les portes intérieures

Les portes intérieures
Les portes intérieures

Quand cela est possible, enlevez-les ou changez-les pour d’autres solutions :

  • Les portes pliantes ou coulissantes demandent moins d’espace pour s’ouvrir que les portes battantes. Les portes coulissantes ont leur point faible au niveau des rails et doivent être faciles à manipuler. Les rails hauts sont préférables à ceux implantés dans le sol qui s’encrassent plus facilement et sont moins esthétiques. Ils seront idéalement munis de systèmes anti-déraillement. Nettoyez-les régulièrement.
  • Les portes à galandages disparaissent à l’intérieur d’une cloison mais supposent des travaux structurels.
  • En verre, elles laisseront passer la lumière. Opaques, elles préserveront votre intimité.
  • Si une pièce à plusieurs accès, vous pouvez en fermer un et occuper l’embrasure de la pièce avec un rangement.
Les portes intérieures

 

Les éléments de décoration

Tableaux, objets, souvenirs sont trop souvent exposés sans discernement. Renoncez à éparpiller vos tableaux sur les murs et vos objets sur les étagères. Cela rapetisse l’espace. Mieux vaut créer une aire d’exposition et laisser nus d’autres murs.

  • En rangées, vos tableaux allongent l’espace. En colonnes, ils font paraître la pièce plus longue.
  • Même la collection d’assiettes anciennes de votre arrière grand-mère, votre stock de bibelots de fêtes foraines peuvent devenir un élément décoratif actuel, si vous prenez soin de les mettre en scène et de les intégrer à votre déco. Ils peuvent même, avec un peu d’ingéniosité, en devenir la vedette.

Soyez créatifs et inconstants  !

Détournez les objets de leur fonction et déplacez régulièrement vos tableaux d’une pièce à une autre. En changeant d’univers, ils vous révéleront une autre facette.

source : D&co de valérie Damidot

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.