Publié dans voyage

Le sentier pittoresque – Huelgoat

Randonnée : 5 km/ environ ; 1 1/2 heure

 

Sous les futaies et les rocs moussus de la forêt de Huelgoat se cache le fond de l’âme celtique ; à chaque détour du Sentier pittoresque, on s’attendrait à voir surgir les chevaliers de la Table ronde et le roi Arthur en personne. Pour cette balade, il est vivement conseillé de porter des chaussures à semelles antidérapantes.

Le sentier pittoresque - Huelgoat
Le sentier pittoresque - Huelgoat

Itinéraire

  • Partez du grand panneau indiquant les promenades locales et les curiosités, près d’un grand lac qui s’étend au bas de la ville. Prenez le sentier étroit longeant le ruisseau, dépasser le vieux moulin sur l’autre rive pour arriver au premier chaos de rochers, la grotte du diable (1)
  • Descendez marches et rochers, puis grimpez une côte sur la rive gauche jusqu’à la roche tremblante (2)
  • Descendez la pente depuis la roche tremblante, dépassez le café et reprenez le sentier, l’allée violette, vers le pont rouge. Le sentier tourne vers le nord à travers bois, dépassant d’autres gros rochers couverts de mousse et plusieurs mares avant d’arriver à la grotte d’Artus (3)
  • Passez la mare aux sangliers (4)
  • le sentier tourne à gauche vers le camp d’artus (5) et l’orée du bois. Revenez par le chemin du Louarn jusqu’au café, en passant par la roche tremblante. Retournez à votre point de départ par le même itinéraire.
Le sentier pittoresque - Huelgoat

Curiosités :

  1. La grotte du diable est une excavation parmi d’autres dans ce chaos de grands rochers moussus qui jalonnent le ruisseau bondissant. Le chemin, parfois glissant, se faufile ici sous les rochers et dans un petit tunnel.
  2. La roche tremblante est un énorme bloc de 100 t, que chaque visiteur essaie de faire osciller en s’adossant en un point très précis ; l’endroit n’étant pas indiqué, il est extrêmement rare qu’il y parvienne.
  3. et 5 Cette région de la Bretagne est aussi riche en légendes sur le roi Arthur que la Cornouaille. Outre la grotte d’Artus, on trouve un peu plus loin, dans le bois, une petite clairière marquée par deux grands rochers : on dit que c’est le Camp d’Artus, mais il s’agit probablement des vestiges d’une forteresse gallo-romaine.
  4. La mare aux sangliers est un petit bassin limpide entouré de rochers ayant, dit-on, la forme de têtes de sangliers. On peut prendre un autre sentier pour revenir au point de départ.
source : promenades et randonnées en France / france loisirs

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.