Publié dans bouger

Le château d’Amboise (37)

Le château d'Amboise (37)
Le château d’Amboise (37)

Indre et loire

 

Amboise

 

site : 226 km de Paris et 24 km à l’Est de Tours

Accès : TGV à Tours

Château d’Amboise : (37400) Amboise / www.chateau-amboise.com

Domaine des Hauts de Loire : 41150 Onzain / www.domainehautsloire.com

 

Ce château est tout à la fois imposant et lourd, mais aussi finement décoré et sculpté comme de la dentelle ! Les hauts murs de la forteresse initiale et les premières tours semblent d’une solidité à toute épreuve et offrent un aspect médiéval à cette large enceinte. A l’intérieur, logis et chapelle, bâtis bien après, constituent de véritables œuvres d’art.

Le XVe siècle fut important pour le château d’Amboise. C’est d’aborde en 1434 que la forteresse est annexée au domaine royal. A partir de cette date et jusqu’au règne de Louis XIII, les souverains qui se succèdent sont tous nés, passés, ou même mort à Amboise pour l’un d’eux !

Sous le règne de Louis XI, ce château accueille la famille royale lors des guerres qui opposent la Couronne au puissant duché de Bourgogne. Sous le règne de son fils, Charles VIII, deux logis sont ajoutés. De style flamboyant, ils possèdent de nombreuses fenêtres, un balcon sculpté et des ouvertures dans les toits. A l’étage se trouve la fameuse salle des Etats. Construite en pierre et en brique, elle est divisée en deux nefs avec, au fond de cette vaste pièce, une imposante cheminée où sont sculptées les armes de France et de Bretagne, afin de nous rappeler que Charles VIII a épousé Anne de Bretagne pour permettre le rattachement de son duché au royaume de France !

Des centaines d’ouvriers, travaillant jour et nuit sur ce chantier pendant huit longues années, bâtissent également la chapelle Saint-Hubert. De style gothique, cet oratoire de la reine Anne fut décoré par des artistes flamands.

Ce château d’Amboise conserve aussi le souvenir de la mort du roi Charles VIII qui se cogna le front contre le linteau d’une porte en allant assister à une partie de jeu de paume ! Non loin d’Amboise, à Onzain, une halte luxueuse offre les plaisirs d’une très bonne table, Les hauts de Loire. 

source : les 1000 lieux qu'il faut avoir vus en France de Frédérick Gersal

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.