Publié dans bouger

La capitale culturelle de la Provence (13)

La capitale culturelle de la Provence (13)
La capitale culturelle de la Provence (13)

Aix en provence

 

Site : 732 km de Paris / et 30 km au N de Marseille

OT : (13100) Aix-en-Provence

Tel : 04.42.16.11.61

www.aixenprovencetourisme.com

accès : TGV

Thermes sextius : 

Tel : 04.42.23.81.82

www.thermessextius.com

Les Deux-Garçons :

Tel : 04.42.26.00.51

Musée granet :

Tel : 04.42.52.88.32

La pauline :

Tel : 04.42.17.02.60

Saison : festival d’art lyrique de fin juin à la fin juillet dans la cour de l’Archevêché.

Jours de marché : mardi, jeudi et samedi matin

A l’ombre des platanes dont le feuillage forme une voûte au-dessus du cours Mirabeau, on respire la douceur de vivre. Cette impression de bien-être, due à la présence bénéfique des eaux thermales, n’a pas échappé aux Romains.

Le consul Sextius s’y installe et donne son nom à la ville. C’est au XVIe siècle que l’économie prend son essor. La noblesse de robe, qui aime pavoiser, fait bâtir de somptueux hôtels particuliers, dont la façade en pierre blonde, ornée de pilastres, de balcons galbés et parfois d’atlantes ou de cariatides, affiche l’opulence des occupants.

Pas moins de 78 hôtels particuliers mériteraient votre visite. Hormis le ravissant pavillon Vendôme, les plus beaux bordent le cours Mirabeau. Avant de rejoindre la cour de l’Archevêché où se pressent les passionnés d’opéra, attardez-vous à la terrasse des Deux-garçons, et jetez un coup d’oeil à l’intérieur de la brasserie pour admirer les lambris dorés et les miroirs biseautés. Ne quittez pas la ville sans visiter le musée Granet, qui vient de rouvrir ses portes. Entrez dans la cathédrale Saint-sauveur.

Elle contient un chef d’œuvre : le fameux triptyque du Buisson ardent, peint par Nicolas Froment, un peintre avignonnais du XVe siècle. Puis accordez-vous quelques minutes de repos dans le cloître voisin que rythme une élégante colonnade. Laissez-vous prendre au charme de la vieille ville, quand le marché bat son plein, place Richelme ou place des Prêcheurs, et achetez pour vos amis une boîte de calissons, la délicate spécialité à base de pâte d’amande et d’orange et de melon confits. Pour un délicieux séjour, réservez une des jolies chambres de la Pauline.

Cette jolie bastide Directoire, qui rend hommage au charme de Pauline Borghese, offre à ses boîtes un parc splendide et une piscine agréable.

 

source : 1000 lieux qu'il faut avoir vus en France par Frédérick gersal

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.