Publié dans bouger

Fontainebleau (77)

Fontainebleau (77)
Fontainebleau (77) image source Jean-Christophe BENOIST

Seine et Marne

Site : 60 km au Sud-Est de Paris et 16 km au Sud de Melun

Château de Fontainebleau : 77300 Fontainebleau www.musee-chateau-fontainebleau.fr

Saison : la forêt est magnifique à l’automne et au printemps. Un délicieux salon de thé donne sur la place d’eau et est ouvert tous les jours pour le repos des promeneurs.

 

Si vous passez dans la région parisienne, Fontainebleau est un lieu unique, un lieu élu aussi. Tout a été inventée pour la protection de la nature et pour créer un parc national. C’est ici que sont nés les sentiers de randonnée, c’est ici que l’homme s’est mis à apprécier la nature en elle-même.

« Ce petit coin, fort à part dans la France, est une énigme… La vraie fée, c’est la nature », disait Michelet, cherchant à comprendre les raisons d’un attachement aussi fort à un paysage.

Les peintres de Barbizon, mais aussi Cézanne, s’en sont fait les chantres. On sent bien que la forêt domaniale, même allongée des Trois-Pignons, ne lui suffit pas. Il faut, au moins, ajouter les rochers de la Dame-Jeanne, de l’Eléphant et du Puiselet. La frontière est peut-être simplement là où s’arrête le paysage si caractéristique des sables et des grès, là où naît la ville.

Le nom de Fontainebleau est intimement lié à celui d’une ville et de son imposant château Renaissance, où séjournait des souverains de France. Ceux-ci appréciaient les plaisirs de la chasse en forêt et ont fait de ce lieu une résidence fréquentée et luxueuse qu’ils avaient à cœur d’améliorer.

C’est sous François 1er que le château connut ses transformations les plus spectaculaires. Vous pouvez admirer  sa célèbre galerie aux superbes décors de stucs et de fresques, réalisés par des peintres Italiens, Rosso et le Primatice. Par la suite, l’avènement de Napoléon Bonaparte rendra à Fontainebleau sa vocation de demeure « souveraine ». On peut visiter son appartement intérieur, témoin des fastes de l’époque. Tout autour, de magnifiques jardins invitent à la promenade et illustrent l’évolution de l’art du jardin en France. Ne pas manquer la terrasse et le grand parterre, œuvre du célèbre jardinier Le Nôtre.

 

source les 1000 lieux qu'il faut avoir vus en France de frédérick Dersal

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.