Publié dans jeux pour enfant

Chi-fou-mi

Chi-fou-mi
Chi-fou-mi

A vos mains, prêt, partez ! Pour jouer avec ses mains en toutes circonstances, voici des petits jeux de rapidité et de hasard où il s’agit d’avoir de la chance…. à moins d’être un grand devin !

Chi-fou-mi

  • Dès 6 ans 
  • Durée : quelques minutes  
  • Nombre de joueurs : 2 joueurs

But du jeu :

C’est avant tout un jeu de hasard et de rapidité où il s’agit de marquer des points sur son adversaire.

  1. les deux joueurs se font face, les mains dans le dos
  2. compter ensemble jusqu’à trois (on peut aussi crier “chi ! fou! mi!”) et tendre la main dans l’une des trois positions suivantes :

L’élément le plus fort marque un point car….

  • le papier recouvre le caillou
  • le caillou casse les ciseaux
  • les ciseaux coupent le papier

En revanche, si les deux joueurs font le même signe, aucun point n’est marqué.

Le premier joueur qui totalise 3 points à gagné. Mais on peut aussi faire durer le plaisir jusqu’à 10 points.

Ce jeu très ancien vient du Japon. Il est également connu, chez nous, sous le nom de Caillou, papier, ciseau.

 

 

Le puits

  •  Dès 6 ans  
  • Durée : quelques minutes
  •  Nombre de joueurs : 2 joueurs

 

Ce jeu se joue comme le Chi-fou-mi, mais avec un signe supplémentaire le puits.

L’élément le plus fort marque 1 point car…..

  • le papier recouvre le caillou ainsi que le puits,
  • le ciseau coupent le papier et tombent au fond du puits
  • le caillou casse les ciseaux et tombe dans le puits

En revanche, si les deux joueurs font le même signe, aucun point n’est marqué.

Le premier joueur qui totalise 5 points a gagné !

Chi-fou-mi et puits en chaîne

  •  Dès 10 ans
  •  Durée : illimitée
  •  Nombre de joueurs : 10 et plus

 

But du jeu

Le chi-fou-mi ou le puits peuvent aussi se jouer à plusieurs. Il faut faire preuve de rapidité et ne pas se bousculer.

  1. former une chaîne de plusieurs joueurs assis face à face
  2. les joueurs commencent à jouer au chi-fou-mi ou au puits, deux par deux. Plusieurs parties se déroulant en même temps, chacun joue son rythme.
  3. chaque gagnant se lève et part vers la fin de la chaîne en passant au-dessus de ses camarades qui, eux, poursuivent leur partie. Il s’arrête dès qu’il trouve une place vacante et s’assoit. La chaîne peut ainsi progresser.
  4. Le perdant, quant à lui, ne change pas de place ; il peut éventuellement se retourner pour faire face à un nouveau partenaire. Celui qui arrive en bout de file s’assoit face à un autre joueur, ou attend un nouveau partenaire s’il est seul.
  5. Selon le nombre de joueurs et la durée de jeu souhaitée, chaque partie entre deux joueurs peut être limitée à 3 points.
source : jeux d'extérieur et d'intérieur de brigitte bellac et pierre lecarme

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.