Publié dans voyage

Bulgarie

Bulgarie
image source  Hégésippe Cormier

Dans toute la liste des pays de l’Est, la Bulgarie est un pays énigmatique : le développement touristique profite beaucoup aux stations balnéaires de la mer Noire, mais il y a un autre côté de cette Bulgarie, qui respecte ses traditions, sa nature et sa culture. Vous pouvez y trouver des Hautes montagnes pour faire du ski ou de la randonnée, des plages pour vous y prélasser, des monastères, des musées pour votre culture personnelle, vous serez conquis.

Goûter une vodka ou une bière dans un petits bar à sofia

Sofia est une étonnant mélange culturel qui vous dévoilera ses trésors. Dans cette capitale qui reste de taille moyenne, il y a beaucoup de marche à faire. Si vous souhaitez faire une petite halte, vous pourrez boire une bière dans un de ses petits bars et garder les boissons plus fortes pour un night club

 

Visiter le monastère de Rila (classé au patrimoine mondial de l’Unesco)

Ce monastère est le visité de la Bulgarie, il ressemble à une forteresse, au pied des forêts. A l’intérieur, vous découvrirez de superbes galeries à balustrades avec, au milieu, l’église principale avec ses fresques murales d’une beauté incroyable. Il y a aussi un musée qui cache les trésors d’art religieux.

petit + : rilamonastery.pmg-blg.com

 

Vous promener dans les rues du village de Koprivchtitsa

image source Interact-Bulgaria

Ce petit village abrite beaucoup d’édifices historiques et architecturaux, tout autour d’alpages et de sapins. Le petit bémol est la présence de nombreux visiteurs. Cela vaut le détour, de se balader dans ces rues romantiques avec ses belles maisons du XIXe siècle, de la Renaissance Bulgare.

petit + : le village est célèbre dans l’histoire bulgare car c’est le berceau de l’insurrection d’avril 1876 contre les Turcs. 

 

Faire une randonnée dans la vallée des roses au printemps, quand elles sont en fleur.

Les bulgares sont les premiers exportateurs mondiaux d’essence de roses. La ville principale Kazanlak propose chaque 1er week-end de juin, un festival folklorique sur la rose. Celle-ci est cultivée en plein air dans cette vallée.

 

Visiter le monastère de Troïan, refuge au XIXe siècle des révolutionnaires.

image source CC BY-SA 3.0

Dans la petite ville calme de Troïan, juste renommée pour sa poterie et sa rakiya de prune, se situe son monastère, sur le flanc nord des montagnes du Balkan. L’église possède de superbes fresques du peintre Zacharie Zographe. Un superbe endroit à ne pas louper !

 

Arpenter les sentiers de la ville de Melnik

image source Infobgv

Melnik est la plus petite ville de la Bulgarie. Vous pourrez y voir encore des traces de l’architecture du Moyen-Age à la Renaissance. Elle est aussi incroyable car elle est construite sur les montagnes calcaires. Vous pourrez emprunter le petit sentier pour monter sur le superbe point de vue sur la région.

 

Visiter le monastère de Rojen

Le monastère de Rojen est l’un des plus vieux du pays. Il abrite une petite église avec de magnifiques fresques et une iconostase. Il est en pleine nature, au milieu des insolite « pyramides » de Melnik. Cet endroit est splendide dû à son environnement et une balade à pied s’impose !

petit + : compter 1h/ 1h30 pour y aller : le sentier est facile, même s’il grimpe, il est un peu étroit par endroits et longe quelques à-pics.

 

Visiter la Grotte du Diable au cœur des gorges de Trigrad dans le massif des Rhodopes

Vous connaissez peut-être la légende des gorges de Trigad où Orphée pénétra dans le royaume d’Hadès pour y retrouver sa belle Eurydice. Avec sa flûte magique, il charma toutes les créatures. Et le dieu des Enfers, envoûté, lui permit de retrouver sa bien-aimée, à condition de ne pas se retourner avant d’avoir rejoint le monde des vivants. Connaissez-vous la suite ?

petit + : la visite de la grotte (20 – 30 minutes) se fait seulement en groupe, qui part dès que celui-ci est assez important.

 

Visiter le bastion du Tsarevets, vous pourrez avoir un point de vue sur  la rivière Yantra.

Vous pourrez voir sur la colline du Tsarevets, à côté de la forteresse qui abritait les rois et les patriarches, l’ancienne capitale Veliko Tarnavo, entourée de montagne boisée et la rivière Yantra.

petit + : en été, mieux vaut y grimper le matin, avant la chaleur (peu d’ombre).

 

Vous rendre dans le massif de grès rouge, à côté de la ville de Belogradtchik

Ce qui est le plus important à visiter, ce n’est pas seulement la ville elle-même mais les vestiges de la citadelle ottomane et les massifs de grès autour de Belogradtchik. Un paysage naturel fabuleux de colonnes accidentées (la « madone », « le veilleur »…) de couleur ocre.

 

Aller manger dans un restaurant traditionnel « une mehana »

image source Saalebaer

Vous rêvez de vous installer dans un restaurant traditionnel bulgare « les mehana ». Vous y serez reçu sur des tables en bois, des nappes brodées, de la vaisselle en céramique, et des serveurs en costume local. Il peut même souvent y avoir un orchestre. Les bulgares ont pour coutume de déjeuner ou dîner en musique!

 

Se promener dans la vieille ville de Plovdiv

Plovdiv est la deuxième ville du pays. Vous pourrez admirer 24 siècles d’histoire, comme un musée architectural à ciel ouvert, avec l’empreinte des civilisations successives. N’hésitez pas à vous faufiler dans les ruelles étroites et escarpées qui sinuent dans le vieux centre, vous laissant découvrir un mélange de ruines antiques, de vieilles mosquées ottomanes et de majestueuses demeures.

 

Le festival de Jazz à Bansko en Août.

Vous pouvez vous rendre à Bansko, assister au célèbre festival de Jazz, situé dans la chaîne du Pirin. Il est cependant dommage de constater que la construction des nouveaux complexes a presque englouti le charmant centre ancien, et ses maisons traditionnelles, ses églises.

petit + : tous les détails sur banskojazzfest.com/en

 

Arpenter le parc national de Pirin, classé au Patrimoine mondial de l’Unesco

image source Спасимир

Vraiment à ne pas rater, faire une randonnée ou plusieurs, courtes ou longues pour admirer le parc national de Pirin de plus de 400 km2 encore habitée d ‘ours, de loups, de cerfs et de renards, plus de 45 espèces de mammifères.

petit + : on y accède plus communément de Bansko, mais c’est possible aussi de Sandanski ; pour les infos sur le parc pirin.bg

 

source : le routard 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.