Publié dans voyage

Angleterre et pays de galles

Angleterre et pays de galles
image source United_Kingdom_location_map.svgNordNordWest
image source bukk

Lorsqu’on débarque pour la première fois en Grande-Bretagne, on est immanquablement dépaysé et surpris. Les paysages déclinent toute la palette des verts, qui tranche avec le rouge du mobilier urbain ! Il n’y a que le ciel que les Britanniques ont oublié de repeindre. Du faux feu qui décore les âtres aux gentilles dames qui vous appellent « Darling », des looks les plus extravagants aux chapeaux melon, laissez-vous charmer par un tout autre art de vivre et par le célèbre flegme britannique, qui n’est pas une légende usurpée !

Passer une nuit dans un Bed and Breakfast, rien que pour monter à vos hôtes vos talents en anglais et déguster un légendaire English breakfast.

crédit photo Chensiyuan Wikipédia anglais

Les Bed and breakfast, ces chambres louées chez des particuliers, sont très intéressants pour connaître la mentalité britannique et parler la langue. Et le petit déjeuner, comme le nom l’indique, est inclus dans le tarif. Celui-ci aligne traditionnellement cereals ou porridge, des oeufs, du bacon, des saucisses, des baked beans (haricots à la sauce tomate), des toasts accompagnés de marmelade d’orange…. Tout ce qu’il faut pour bien démarrer la journée !


Même s’il crachote ou que le ciel menace, faire comme les Anglais : partir en randonnée ! 

Les anglais sont des pros de la rando. Il faut dire que le pays est particulièrement bien quadrillé, les sentiers bien entretenus et signalisés. Les Southdown ways, le long de la côte sud, les parcs nationaux, ou encore des chemins du Lake District sont autant de lieux de rando sympas. Il suffit de partir bien équipé ! A l’arrivée, on tombe souvent sur un pub comme par hasard….

Site internet : pour les fanas de hiking, un site internet pour se préparer ramblers.org.uk


Ecouter les chœurs composés d’enfants et réputés dans le monde entier, en assistant à un evensong (une messe chantée).

crédit photo Allan Engelhardt

Ces offices religieux chantés par des enfants, vers 17h30 / 18h00, sont à ne pas manquer, tant pour la beauté des chants que pour celle des lieux. Aller dans les cathédrales de Canterburry, York, Salisbury, ou certains collèges.

Dans les collèges, en général, pas de choral pendant les vacances scolaires.


Retrouver le monde d’Alice au pays des merveilles à Oxford.

 

Charles Dodgson (le futur Lewis Caroll) fut professeur de mathématiques au Christ Church College d’Oxford. Son célèbre Alice au pays des merveilles est grandement inspiré d’Alice Liddell, la fille du doyen. Le conte foisonne d’allusions à Oxford, à la vie de la fillette, aux amis de l’écrivain…..


Se promener le long de la spectaculaire baie de Lulworth Cove.

Sur le littoral du Dorset et de l’est du Devon, le rivage de Lulworth, découpé par l’érosion, offre quelques-uns des plus beaux sites de la côte anglaise. Le littoral est composé de cinq variétés de roche, certaines datant de plus de 140 millions d’années. l’endroit se prête à de belles balades sur le sentier longeant les falaises. Très prisé en été et franchement encombré, mais superbe le reste de l’année.


S’émerveiller et rêver dans une vraie jungle tropicale perdue en pleine lande britannique, au Eden Project à Saint Austell.

Un jardin d’éden sorti tout droit d’un film de science-fiction ! Dans un gouffre argileux de Cornouailles, de gigantesques et insolites bulles de plastique (les serres les plus grandes du monde !) abritant les grands biotopes du globe et leurs différents types de végétation. Partout, des explications judicieuses sur le traitement de chaque espèce et son impact sur notre quotidien. Ecologique et génial !

Site internet : edenproject.com


Boire une bonne ale sur le petit port de Topsham en regardant les bateaux et les badauds.




Raimond Spekking

Joli village situé dans l’estuaire de l’Exe, Topsham est un lieu de rendez-vous très prisé l’été, notamment par la population d’Exeter. La rue qui longe la rivière est bordée de maisons à pignons à la flamande, de toutes les couleurs, du XVIie siècle. On se croirait de l’autre côté du Channel. Merci aux tisserands et aux commerçants flamands qui ont créé ce havre de calme !!!


Se prendre pour Nelson sur son navire à Portsmouth.

Portsmouth, l’un des plus anciens et importants ports britanniques passionnera les amateurs d’histoire navale et militaire. On fera le tour de ces souvenirs maritimes en commençant par le HMS Victory, trois-mâts de l’amiral Nelson avec lequel les Anglais gagnèrent la bataille de Trafalgar contre Napoléon, Lord Nelson y perdit la vie mais y gagna la dimension de héros.

D’autres navires à visiter sur le même site : pour en savoir plus : historicdockyard.co.uk


Assister à un match de foot à Liverpool, Newcastle ou Manchester, rien que pour l’ambiance.

image source Yurificacion

En Angleterre, le ballon rond attire les foules. On se retrouve dans les pubs ou sur les stades pour partager avec ferveur les exploits des joueurs de Liverpool, Manchester, Chelsea ou autres. Assister à un match est sans aucun doute une expérience mémorable !


Etre bloqué par un troupeau de moutons sur une superbe petite route du parc naturel de Dartmoor.

Vaste lande sauvage et vallonnée, persillée de reliefs rocheux, le parc naturel de Dartmoor pourrait justifier à lui seul un voyage en Angleterre tant les paysages y sont grandioses. Prendre la B3212, une route étroite bordée de haies ou de murets qui traverse la lande : herbe rase, bruyère, poneys et moutons en liberté…. Superbe et impressionnant !

Plein d’infos sur le site internet du parc : dartmoor-npa.gov.uk


Participer au brass rubing (frottage des cuivres) de la cathédrale de Salisbury.

image source Tour de l’Horloge

Rendue célèbre par les toiles de Constable, la cathédrale de Salisbury fut construite d’un seul élan (de 1220 à 1258), en gothique « early english », ce qui se traduit par une exceptionnelle unité de style. Sa flèche, ajoutée au XIVe siècle et haute de 123 m est la plus haute du pays. On peut parfois participer au frottage des cuivres des plaques gravées et emporter un souvenir un décalque sur papier !

site internet : salisburycathedral.org.uk


Faire un saut à l’époque préhistorique à Stonehenge.

Classé au Patrimoine mondial de l’Unesco, ce mystérieux cercle de pierres géantes, venues des collines du pays de Galles, est une énigme archéologique. Edifié à partir de 2500 avant JC, Stonehenge représente un travail de construction comparable à celui des pyramides par les difficultés qu’il a fallu surmonter pour sa réalisation. Sa signification réelle, encore mal expliquée, exalte l’imagination.

Le site attire les foules : pour éviter les cars de touristes, arriver tôt. Site internet : stonehenge.co.uk


Rester coi devant les vitraux de la cathédrale de York.

York est une des plus belles ville du pays avec ses rues médiévales, ses remparts…. et sa majestueuse cathédrale, qui compte parmi les plus grandes constructions de l’Europe médiévale et les plus beaux édifices religieux de Grande-Bretagne. Construite en 250 ans, elle représente à elle seule un musée du vitrail ancien. La grande verrière, plus vaste qu’un court de tennis, serait la plus grande du monde. Oh my God !

Son accès est restreint pendant les offices, notamment le dimanche matin.

Site internet : yorkminster.org 


Pousser la porte d’un tea shop et savourer un cream tea.

crédit photo Tuxraider rechargé

 

Spécialité des Cornouailles, le cream tea est un thé servi avec deux scones, sorte de petite brioche que vous mangerez avec de la confiture et de la crème épaisse du coin (clotted cream). Quand la qualité est au rendez-vous, un vrai péché gourmand !


Faire une balade en punt, une barque à fond plat, à Cambridge.

La participation de Cambridge, ce sont les backs, c’est-à-dire les parcs à l’arrière des collèges, que l’on visite en punt, des barques que l’on dirige à l’aide d’une perche. Pas gagné ! Cependant, c’est une balade à ne pas manquer, d’autant plus qu’elle permet d’admirer les collèges, même lorsque ceux-ci sont fermés.


PAYS DE GALLES

Ecouter les célèbres chœurs d’hommes au pays de galles ; lors d’un match de rugby dans le stade de Cardiff c’est encore mieux !

image source Jamain

Au pays de Galles, chaque village (ou presque) possède un choeur d’hommes -male voice choir-, dont les répétitions sont ouvertes au public. Cette tradition galloise, née dans les mines, réunit les chanteurs après leur travail. Psaumes et chansons populaires sont au programme de ces chorales, souvent accompagnées de la harpe celtique. Ces choeurs de belles voix mâles sont assez émouvants.

Pour les lieux, se renseigner auprès des offices de tourisme locaux.

Gravir, à pied ou en train, le plus haut sommet du pays de Galles, le Snowdon, parmi moutons et champs de bruyère.

Le nord du pays de Galles est dominé par le Snowdon (1085 m), point culminant des monts Cambrians, vieilles montagnes sauvages aux paysages particulièrement variés et spectaculaires. Un paradis pour les randonneurs (et les autres !). Depuis le village de Llanberis, on atteint le sommet en 5 à 7 h de marche aller-retour, ou grâce à un vieux train à crémaillère si l’on est moins courageux.

Pour le trajet en train (réservation indispensable !), voir le site snowdonrailway.co.uk



Refaire le trajet d’Hadrien le long de son fameux mur, aux confins de l’Ecosse et de l’Angleterre.

crédit photo Talifero

 

En 122 après J.C, l’empereur Hadrien ordonne la construction d’une muraille pour protéger l’Empire des incursions barbares. Il fallut environ 6 ans et 20 000 légionnaires pour achever ce colosse d’un peu plus de 110 km de mer à mer, en gros de Carlisle à Newcastle. Les impressionnantes sections encore visibles font désormais partie du territoire anglais et du Patrimoine de l’humanité.

site internet : hadrians-wall.org


Flâner dans les jolies ruelles médiévales de Rye.

image source User:Ethomsen

Située en bordure du Kent, Rye est une adorable petite ville. Perchée sur sa colline, elle a su conserver son aspect médiéval, où les échoppes de brocante ont pris leurs quartiers. Rye fait penser à un coffre renfermant de jolis secrets.

site internet : visitrye.co.uk


Alterner shopping et pubs dans l’effervescence de North Laine à Brighton.

 

 

Plus qu’une station balnéaire, Brighton est une fourmilière cosmopolite et large d’esprit. Dans le quartier de North Laine, à l’atmosphère bohème et très arty, on trouve de tout : boutiques de fripes, brocantes, cafés aux terrasses qui dominent les rues, disquaires, galeries d’art…. Idéal pour se restaurer ou pour un moment de shopping.


Passer quelques jours sur l’île de Wight.

Cette île en forme de losange est un des endroits les plus charmants d’Angleterre, avec ses petits cottages aux toits de chaume et son climat particulièrement  doux. L’île Wight, c’est aussi le souvenir de ce mois d’août 1970 où 600 000 personnes se retrouvèrent pour célébrer un festival qui resta dans tous les esprits, après trois étés mémorables. Toute la cappella, ou encore Bob Dylan, et autres figures emblématiques de la musique des sixties….

La saison dans l’île ne débute vraiment qu’à partir d’Avril.



LONDRES

Attraper un torticolis sous la résille de verre et d’acier de Norman Foster au british Museum, avant d’affronter les momies en tête à tête…. sans oublier d’admirer le drapé des fresques du Parthénon.

 

Inauguré il y a 260 ans, le British Museum couvre l’histoire de l’humanité depuis ses origines jusqu’à nos jours. Rien de moins ! Mais ce sont surtout ses collections d’antiquités qui en font l’un des plus grands musées du monde, toutes catégories confondues. On y accède par la sublime Great Court, immense atrium recouvert d’un toit translucide, comme tissé par une géante araignée.

Impossible de tout voir en une seule visite : choisir quelques sections, et se munir d’un plan, le « British » est un vrai labyrinthe. site internet : britishmuseum.org

Entamer un pub crawl : aller entre amis de pub en pub, chacun payant sa tournée au fur et à mesure de la balade. Et on rentre à pied ou en taxi ! 

image source Philafrenzy

la capitale comptant plusieurs milliers de pubs, le jeu consiste à en essayer plusieurs, en buvant un verre dans chacun. En anglias, to crawl = ramper ! Le tout, c’est de ne pas trop s’éloigner de chez soi pour être sûr de pouvoir renter, surtout si l’on est 15 à payer sa tournée !

Traverser le Millenium Bridge, pour se balader un dimanche matin sur les quais de la Tamise devant la Tate Modern et arpenter tout le quartier de Southwark, symbole du nouveau Londres.

Au sud de Tamise, les docks réhabilités de Southwark, méritent le détour. Le Millenium Bridge, élégante passerelle piétonne qui enjambe le fleuve, relie la City à la Tate Modern. Inauguré en 2000 et installé dans une ancienne centrale électrique, ce musée consacré à l’art contemporain symbolise l’extraordinaire capacité de Londres à se réinventer sans cesse, à faire du neuf avec du vieux. En outre, avec ses quais jalonnés de restos et de bars séduisants, Southwark est un incontournable de tout circuit londonien. Rester jusqu’au soir pour profiter des illuminations.

Découvrir de nouveaux artistes à la Saatchi Gallery ou chez le célèbre marchand Gagosian.

image source C. G. P. Grey

Charles Saatchi est un grand mécène de l’art contemporain britannique, et il le prouve avec chaque nouvelle exposition dans sa galerie. On lui doit, par exemple, la promotion de Damien Hirst, l’artiste, réputé comme le plus riche du monde. Autre « faiseur d’artistes » mondialement connu, l’Américain Larry Gafosian, qui représente des pointures de l’art contemporain (Jeff Koons, Cy Twombly, Richard Wright….). Immanquables pour les amateurs !

Pour connaître les expos du moment consulter : saatchi-gallery.co.uk et gagosian.com

Dénicher des fripes sur Brick Lane, et admirer le « Cornichon », le Gherkin, immeuble surréaliste qui sert de phare à la City toute proche.

crédit photo CVB

Coincé entre les quartiers d’affaires de la City et de Canary Wharf, l’East End est devenu branché tout en gardant son côté populaire et cosmopolite. Brick Lane, le quartier indien de l’East End, est un paradis de la fripe. Petite veste en tweed ou talons aiguille vintage, tee shirt floqué eighties ou jupe écossaise pour punkette, on y trouve de tout (ou rien, c’est selon….) !

Le quartier étant vaste, le mieux pour se balader à Friedrichshanin, c’est de louer un vélo.

Tenter de mettre un nom sur les chefs-d’œuvre de la national Gallery.

image source  Mike Peel

Située à Trafalgar Square, la National Gallery est l’un des trois plus beaux musées de peinture au monde, avec plus de 2 300 toiles peintes de 1250 à 1900, qui représentent toutes les grandes écoles occidentales. Une foule de stars (Vinci, Botticelli, Rembrandt, Rubens, Turner, Van Gogh, Cézanne….) et de chefs-d’oeuvre !

Compter au moins 5 h de visite, à effectuer de préférence en plusieurs fois, aile par aile, période par période. Site internet : nationalgallery.org.uk

source : le routard - nos 1200 coups de coeur - hachette

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.